image_pdfimage_print

Dans un environnement de DevOps, Terraform est un outil d’infrastructure en tant que code (IaC) permettant de déployer une infrastructure cloud et Kubernetes est un outil d’orchestration utilisé pour la gestion des conteneurs. Ils fonctionnent différemment, mais on peut comparer leurs avantages dans le cadre des opérations de développement.

Quelles sont les fonctions de Kubernetes et de Terraform ?

Avec Terraform, vous aurez besoin d’un outil d’orchestration pour déployer et surveiller les conteneurs. Par exemple, les équipes DevOps peuvent utiliser Terraform pour déployer des machines virtuelles dans le cloud et se servir de Kubernetes pour gérer les conteneurs qui exécutent les applications. Puisque Kubernetes est une plateforme indépendante de Terraform, on peut l’utiliser pour administrer les conteneurs dans tous les environnements cloud et on-premises, même ceux gérés par Terraform.

Kubernetes est un composant clé pour l’intégration et la livraison continues (CI/CD), qui gère les ressources et déploie l’infrastructure de stockage pour les conteneurs de manière dynamique. L’équilibrage des charges permet d’optimiser les performances à l’aide d’un service de cluster, c’est-à-dire un groupe de conteneurs exécutant la même application.

Essayez FlashBlade

En quoi ces outils diffèrent-ils ?

Les deux plateformes fonctionnent bien ensemble, mais elles présentent des différences. Elles n’utilisent pas les mêmes mécanismes et surtout, elles n’interviennent pas au même moment dans le cycle de vie DevOps. Elles déploient toutes les deux des systèmes opérationnels dans le cloud, mais certaines différences essentielles compliquent la mise en œuvre.

La première différence importante réside dans le langage utilisé pour déployer l’infrastructure. Terraform utilise un langage propriétaire appelé HCL. Kubernetes utilise le langage YAML ou JSON, mais la plupart des équipes DevOps préfèrent YAML. Les fichiers HCL Terraform s’exécutent par rapport à l’API de la plateforme cloud, tandis que Kubernetes orchestre le déploiement dans toutes les plateformes à l’aide de sa propre interface de ligne de commande.

Terraform est un outil spécialement conçu pour déployer une infrastructure, quels que soient le matériel et la plateforme cloud. La plateforme Kubernetes est spécifique aux conteneurs et ne gère donc que l’infrastructure utilisée dans les environnements conteneurisés. Elle permet de contrôler les pods, les clusters, les nœuds et l’espace de stockage pour les conteneurs.

Le système Kubernetes est utilisé dans les environnements où les applications doivent pouvoir évoluer de manière dynamique. Il surveille la santé de l’environnement conteneurisé et s’assure que les performances des applications sont optimisées. Terraform permet de déployer n’importe quelle ressource cloud et ne vous limite donc pas à un environnement spécifique. Par exemple, vous pouvez l’utiliser pour déployer un sous-réseau entier dans le cloud avec des serveurs, des adresses IP, des équilibreurs de charge et du stockage. Kubernetes vous permettra de déployer des conteneurs et du stockage pour conteneurs, ainsi que de gérer les charges.

Terraform et Kubernetes : FAQ

Est-ce que Terraform peut gérer Kubernetes ?

Terraform est un outil permettant de déployer toutes les ressources cloud, il peut donc utiliser le fournisseur Kubernetes pour déployer des ressources pour l’orchestration. Terraform déploiera des clusters Kubernetes et les configurera pour qu’ils fonctionnent avec votre environnement.

Ai-je besoin de Terraform avec Kubernetes ?

Kubernetes et Terraform sont deux applications distinctes, vous pouvez donc les utiliser séparément  et de manière complémentaire. Dans un environnement conteneurisé, il sera intéressant d’avoir recours à Kubernetes ou à un autre outil d’orchestration.

Avec quel outil dois-je me familiariser en premier ?

Cela dépendra de vos attributions au sein de la fonction DevOps. Si vous devez déployer une infrastructure opérationnelle, commencez par Terraform. Les développeurs qui travaillent avec des conteneurs devront d’abord apprendre à utiliser Kubernetes.

Autres lectures sur ce sujet : Terraform et CloudFormation, Terraform et Ansible